Danaée Bien-Aimé prête à conquérir le monde

0
50

La jeune chanteuse Danaée Bien-Aimé s’est révélée à nous en 2018 via le cover de « Attention » de Charlie Puth. Un an après, elle lance officiellement sa carrière d’artiste, cette fois avec son propre morceau titré « Stress m ap jere ». Déterminée plus que jamais, la Gonaïvienne se dit prête à lutter pour son dada de toujours puis à conquérir le monde.

Des rêves plein la tête, les yeux rivés sur un objectif précis, c’est une Danaée motivée comme pas une que l’on rencontre ce mercredi après-midi. Du haut de ses 24 ans, la jeune femme ne jure que par la chanson et se lance pour de bon dans un registre pas très commun chez nos chanteuses d’ici, le dancehall. Le pari de mademoiselle. La clef avec laquelle elle espère ouvrir toutes les portes. Mais surtout un choix stratégique pour l’étudiante finissante en architecture, qui avance que sa tonalité épouse merveilleusement ce rythme populaire de la Jamaïque et que cette tendance est en pleine expansion tant en Haïti qu’ailleurs. « En plus j’adore le dancehall. La chanteuse jamaïcaine Shenseea est mon artiste préférée », affirme-t-elle.

La passion de Danaée pour la musique et le dancehall date de longtemps. Ceci bien avant qu’elle décide en 2018 de se dévoiler pour la première fois au grand public avec une version française et créole de « Attention ». Sur la scène du Collège Saint-Louis de Bourdon, elle avait déjà découvert ses aptitudes pour le chant à travers son interprétation de « La descarada », générique du feuilleton “Rubi”. Elle avait aussi l’habitude d’accompagner sa mère chanteuse en studio. « Je l’accompagnais en tant que choriste lors de ses séances d’enregistrement. Mes parents m’ont toujours encouragée sur cette voie », confie l’artiste. La preuve, Honide Pierre-Charles Bien-Aimé était avec sa fille lors de notre entrevue. Les deux dames promettent un featuring pour bientôt.

« Stress m ap jere » est ce morceau qui permet à l’enfant de la cité de l’Indépendance de prendre son baptême de feu dans l’industrie musicale haïtienne. Sorti récemment, le track est une collaboration avec le jeune chanteur Chris Morning, l’ami de longue date de Danaée. Un grand mordu de dancehall comme elle. Inspirée des récents évènements du peyi lòk, « Stress m ap jere » est une invitation à surpasser ce sentiment d’impuissance et d’anxiété relatif aux deux derniers mois de paralysie totale du pays. « De ma vie, je n’ai jamais connu une situation pareille. Même les évènements de 2004 qui ont poussé ma famille à laisser Gonaïves ne m’ont infligée une telle sensation. De fait, je voulais proposer quelque chose aux gens qui ne rappelle surtout pas nos problèmes. Mais surtout pour qu’ils pensent à se récréer », explique l’interprète qui s’adonne aussi à la peinture.

Surmonter tous les obstacles sur sa route, trouver sa place dans un milieu qu’elle qualifie de très délicat, Danaée Bien-Aimé s’appuie sur le soutien de son staff pour y parvenir. En attente d’aller à la conquête du monde, la grande fan de Phylissia Ross et de Rutshelle Guillaume promet la vidéo de son single “Stress m ap jere” pour le début de la nouvelle année.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here