Près de 700 millions de dollars d’échanges commerciaux l’an entre la Chine et Haïti

0
61

Même si la Chine et Haïti n’ont pas de relations diplomatiques, les échanges commerciaux entre les deux pays sont assez importants. Près de 700 millions de dollars d’échanges commerciaux  sont effectués chaque année entre le géant de l’Asie et Haïti.

 

Marcus Boeraux, P-DG de IRMA Business Group qui s’installe à Shanghai, est dans le transport import-export entre Haïti et la Chine. En seulement un an et demi, son entreprise a effectué des transactions de l’ordre de 3 millions de dollars entre les deux pays, selon ce qu’il a fait savoir au Nouvelliste dans une interview accordée au journal en Chine. Cependant, il a souligné qu’il s’agissait de produits importés par Haïti. En ce qui concerne les exportations, « nous avons uniquement un seul client en Haïti que nous aidons à exporter des ferrailles vers la Chine. Face à la situation de blocage dans le pays ces derniers mois, les activités sont paralysées… », dit l’entrepreneur.  

Il dit importer en Haïti des biens de consommation comme des matériaux de construction, des dispositifs médicaux et des produits de santé, des produits textiles et des vêtements. Marcus Boeraux a souligné que, pour encourager les relations commerciales entre les deux pays, son entreprise facilite la visite en Chine des hommes affaires et entrepreneurs haïtiens.

Pour sa part, James Lissaint, patron de la compagnie MOMA Group Limited à Guangzhou, au sud de la Chine, qui se spécialise aussi dans l’exportation de produits chinois vers Haïti, a affirmé que la crise politique qui sévit depuis des mois en Haïti affecte considérablement le commerce entre les deux pays. « Au moment où je vous parle, j’ai pratiquement deux millions de dollars de produits bloqués dans les douanes alors que je continue de payer les fournisseurs… C’est une situation très stressante », regrette l’entrepreneur. 

James Lissaint fait venir en Haïti des vêtements, des chaussures, des sacs d’école, entre autres.

Actuellement, et selon les données reçues des administrations chinoise et haïtienne, « notre pays exporte pour environ un million de dollars l’an de produits vers la Chine alors que les exportations chinoises ont atteint environ 693 000 000 de dollars en 2018 », confie au Nouvelliste l’ambassadeur Guy Lamothe, responsable du Bureau de développement du commerce d’Haïti en Chine. « Ce flux commercial est déficitaire pour notre pays et on doit y travailler pour le réduire graduellement. Notre travail consiste à faire une promotion tous azimuts pour que les Chinois soient intéressés à Haïti, et vice versa », ajoute-t-il. 

« Nous essayons de maintenir un rapport constant avec les producteurs haïtiens, les chambres de commerce pour que les producteurs haïtiens viennent en Chine pour promouvoir leurs produits sur le marché chinois à l’instar des pays africains et latino-américains », affirme l’ambassadeur. Selon le diplomate, les Chinois commencent à s’intéresser au café haïtien. « Les instituts de promotion du café m’ont déjà invité afin que notre pays se rapproche de la Chine dans le domaine du café », confie l’ambassadeur.

Selon le diplomate haïtien, les relations entre la Chine et Haïti se limitent à l’aspect commercial et économique. La communauté haïtienne en Chine  est composée principalement d’étudiants répartis sur toute l’étendue du pays. « On a noté la présence de quelques investisseurs haïtiens dans le domaine de la consolidation et du shipping de marchandises. Ce sont dans leur totalité des anciens étudiants qui ont adopté ce pays, créé une famille avec des Chinoises et profitent de ces opportunités commerciales », souligne l’ambassadeur Lamothe.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here